Templeuve-en-Pévèle Humour et jeux de mots pour l’inauguration d’Entre les lignes

G.S. (Clp) | 11/10/2018 / La Voix du Nord

Toutes (ou presque) les personnalités politiques et décideurs que compte la Pévèle étaient réunis samedi matin pour l’inauguration de la médiathèque.

 

Un beau parterre d’élus et de représentants de l’État pour inaugurer la médiathèque du chef-lieu de canton... où l’on peut voir plusieurs femmes au premier rang.

 

Une cérémonie empreinte d’humour et de bonne humeur où tous les intervenants ont joué avec les mots. La mise en scène était assurée par les comédiens de la compagnie La Belle histoire, en résidence au Petit Théâtre de Templeuve. Ils ont donné le « La » en s’amusant des mots en « dys » qui troublent après avoir ouvert l’éternel dilemme entre passion et raison.

 

Luc Monnet, maire de la commune s’en est tenu à des mots simples pour remercier son opposition d’avoir accepté la construction de la médiathèque. Thierry Lazzaro, ancien député, a eu des mots respectueux pour Charlotte Lecocq, députée de la circonscription, «  l’une des femmes qui a bouleversé sa vie !  ». Il l’a cependant priée de rappeler au Président de la République que «  l’importance des mots, ce sont les maux qu’ils peuvent générer  ».

 

Jean-René Lecerf, président du conseil départemental a eu des mots rassurants pour les élus de Camphin-en-Pévèle et de Bourghelles. Il leur a confirmé l’octroi de subventions départementales pour la construction d’une crèche et d’un restaurant scolaire. «  Vous avez donné à votre médiathèque un nom qui invite à la réflexion. Ce projet, vous l’avez mené avec passion, mais vous avez eu raison de le faire  », tel fut le mot de la fin prononcé par Violaine Demaret, nouvelle sous-préfète de l’arrondissement de Lille, ravie de sa matinée passée au cœur de la Pévèle.

 

inauguration mediatheque inauguration mediatheque  

inauguration mediatheque