C'est quoi ?

Créé en 2004 par Stéphane Vanderosieren le théâtre d’intervention est issu et librement adapté du théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal*

 

Sa philosophie

 

Le théâtre d’intervention s’appuie sur un principe fondateur qui consiste à dire que nous ne sommes pas figés dans une seule posture, tantôt opprimé nous sommes parfois aussi oppresseurs …

 

Son principe

 

L’objectif du TI se distingue du théâtre de l’opprimé en mettant en scène des comédiens professionnels et non pas les individus eux-mêmes. Il s’attache à présenter tous les points de vue même ceux pouvant parfois paraître indéfendables et grâce au débat que la représentation suscite, nous offrons la possibilité à chacun de faire un pas vers l’autre !

Le TI se distingue aussi par sa forme ; il déconstruit le théâtre dans le sens où il n’y a ni costume, ni décor, que nous ne sommes pas toujours uniquement « en frontal », ce qui signifie que si nous le pouvons, si l’écriture le permet, nous intégrons le public en tant que personnage, nous cassons le 4eme mur !

 

En pratique :

 

Lorsqu’un partenaire nous contacte dans afin de mettre en place un projet de théâtre d’intervention sur une thématique plusieurs étapes s’ouvrent à lui :

 

 

Etape 1 : C’est le moment de  « l’étape éponge » ; ce temps de rencontre entre les partenaires et les comédiens permet à l’équipe de se nourrir de la problématique et des différents points de vue  à éclairer  tout en s’imprégnant de la réalité du terrain !

 

Etape 2 : Vient le temps de l’écriture ; la création d’un scénario dont  l’objectif sera d’aborder le sujet sans dogmatisme, sans donner de leçon ni de solutions, en présentant tous les points de vue.

L’écriture d’une histoire  « sur mesure » dont les dialogues seront improvisés le jour J laissant la liberté aux comédiens d’intégrer les faits marquants d’une actualité toujours en mouvement !

 

Etape 3 : Etape incontournable de l’échange et du débat ; il s’agit de parler de ce que l’on a vu, de parler un peu de nous sur la base de ce que nous avons tous vu  au même moment ! C’est une invitation à faire un pas vers l’autre vers cette posture qui nous était étrangère un peu plus tôt encore ….

 

Etape 4 : « l’Après » ! Il est important qu’il y ait un « après », un pot, un temps d’échange informel ! C’est notamment le moment qui permet  de transmettre au public, les lieux vers lesquels il peut s’orienter, d’identifier les ressources disponibles sur le territoire…