«Un fusil à la main» à Sequedin

«Un fusil à la main» à Sequedin: une pièce humaniste sur une guerre inhumaine

1397468_10203843971398150_5379614691361941512_o 1397468_10203843971398150_5379614691361941512_o  

Dans le cadre du centenaire de la guerre de 14/18, la ville a invité la compagnie La Belle Histoire à venir interpréter une pièce de théâtre poignante, « Un fusil à la main »

 

Cette histoire a permis à un public nombreux de suivre Hans, un jeune Allemand, et Jean, un jeune Français, dans leurs belles années de jeunesse, partagées entre l’insouciance et les petits bonheurs quotidiens.

 

Mais bientôt, c’est 1914 avec les doutes, la séparation avec les proches, mais aussi l’illusion d’une guerre rapide. Nos deux jeunes garçons basculent dans l’horreur des tranchées, des bombardements, des fusillades...

 

En des scènes réalistes et saisissantes, interprétées à la perfection par cinq acteurs remarquables, la pièce montre bien que la misère, le désespoir et les peurs sont identiques des deux côtés. Elle évoque aussi l’incompréhension et la révolte de jeunes hommes jetés dans la tourmente, les mutineries, les fusillés pour l’exemple. Jusqu’au jour où Jean et Hans se retrouvent face à face, un fusil à la main.

À l’issue de la représentation, les spectacteurs ont chaleureusement applaudi les acteurs ainsi que l’auteur, et le metteur en scène de cette pièce, Stéphane Van de Rosieren, présent dans la salle.