Faches-Thumesnil: Les écoles se sont chargées d’animer le défilé du 11-Novembre

Carine Bausière | 04/11/2018 La Voix du Nord

Elles n’ont eu que quelques semaines pour préparer l’événement mais toutes s’y sont mises avec enthousiasme. Depuis la rentrée de septembre, six classes de CM1 et CM2 (250 enfants) se sont penchées sur la Première Guerre mondiale, ses symboles, ses batailles, son Armistice. Le résultat sera dévoilé sur des panneaux lors du défilé du 11-Novembre.

 

Ce n’est pas une mais trois journées de commémoration qui sont programmées. Avant le défilé du 11-Novembre, les enfants monteront sur la scène des Arcades : le vendredi 9 après-midi devant leurs copains d’école, le soir et le samedi matin devant les familles. Ils présenteront des saynètes répétées avec la compagnie la Belle histoire, avec la complicité de l’association culturelle et historique.

 

In Flanders Fields

Le dimanche, la parade partira du jardin Sévigné, où une première étape de travail a eu lieu cet été, en prévision de la commémoration. Le Forum des jeunes avait commencé à créer une fresque de plusieurs mètres de long qui a été achevée pendant les grandes vacances, avec l’aide du centre de loisirs ados.

C’est là que les collégiens de Jean-Zay chanteront le poème de guerre In Flanders Fields, en français et en anglais. Puis le cortège s’élancera vers plusieurs étapes. Lors de chaque arrêt, les écoliers présenteront en quelques minutes le fruit de leur travail depuis la rentrée. L’école Anatole-France rappellera les dégâts de la bataille de Faches. À Notre-Dame, la réflexion s’est portée sur la bataille de Champagne et la première utilisation des chars. À Pasteur-Curie, c’est la bataille de Verdun qui a occupé les séances de travail. Celle de la Marne, avec ses taxis et ses 300 000 morts en six jours, sera décryptée par les élèves de Kléber. Enfin, l’école Louise-de-Bettignies s’est penchée sur l’aviation et l’école George-Sand sur… Louise de Bettignies, qui sera immortalisée sur une plaque commémorative.

Parti à 10 h, le cortège retrouvera la salle Baron vers midi pour la cérémonie protocolaire.

article 2 faches