Entre 50 et 74 ans, faites le test de dépistage du cancer colorectal

http://www.ville-seclin.fr

Le test de dépistage du cancer colorectal est proposé pour les personnes de 50 à 74 ans. C’est un moyen simple pour détecter ou non la présence de sang dans les selles et, si le test est positif, de prévoir un examen de type coloscopie. Une approche aussi instructive que pleine d’humour a été proposée, le 22 mars à la salle Ronny-Coutteure, par la compagnie théâtrale "La Belle Histoire" à l’invitation de la Ville de Seclin, de la MAPS de Seclin, du Groupe Hospitalier Seclin Carvin et d’Eollis. Ensuite, le public a pu échanger avec le docteur Jean-Eric Labérenne, gastro-entérologue et chef de service à l’hôpital de Seclin. De quoi lever les freins au dépistage en ce mois de "Mars Bleu" dédié à la prévention du cancer colorectal.

 

Les comédiens Cécile Berland et Pascal Goethals, alias Jeanine et Michel, ont proposé un spectacle humoristique et instructif sur le sujet.

 

Les personnages Jeanine et Michel ont fait beaucoup rire le public, le 22 mars à la salle Ronny-Coutteure, avec la pièce "Questions pour un côlon" signée par la compagne théâtrale "La Belle Histoire". Humour au programme. Et aussi une vraie mine d’informations pertinentes sur le test de dépistage du cancer colorectal : de la réception de la lettre d’invitation adressée par l’Association pour le Dépistage des Cancers dans le département du Nord (ADCN) aux résultats reçus ensuite de la part du laboratoire en passant par la consultation chez le médecin traitant qui permet d’obtenir le kit afin d’effectuer le test. Ensuite, le public a pu échanger avec le docteur Jean-Eric Labérenne, gastro-entérologue et chef de service à l’hôpital de Seclin.

 

 

 

A quoi sert le test de dépistage ?

Le but de ce test de dépistage est de détecter la présence de sang dans les selles. En cas de résultat positif, il reste encore à déterminer les raisons du saignement. Pour ce faire, un examen de type coloscopie est ensuite prescrit. Pour les personnes qui éprouvent une gêne au niveau du côlon et qui ont dans la famille des antécédents de cancer colorectal (père, mère, frère, soeur ou grands-parents), rapprochez-vous de votre médecin traitant pour réaliser une coloscopie. Le test simple de dépistage est à effectuer tous les 2 ans pour un bon suivi.

 

 

 

Comment s’effectue le test simple de dépistage ?

Par rapport à la première génération de tests Hemoccult, le nouveau test de dépistage est beaucoup plus simple à faire. Il consiste à recueillir en une seule fois un petit échantillon de selles et à l’adresser sous enveloppe déjà affranchie (T) à un laboratoire. La fiabilité de ce test est élevée. Ce test est à réaliser tous les deux ans pour assurer un bon suivi.

 

 

Qu’est ce qu’une coloscopie ?

Faite sous anesthésie générale, la coloscopie est un examen qui permet d’explorer le gros intestin et, le cas échéant, de retirer des polypes qui pourraient se transformer au fil des années en cancer. Un polype est un "bouton" présent sur l’intestin et qui peut mettre en moyenne une dizaine d’années pour se transformer en cancer. Le fait de retirer des polypes empêche ainsi un cancer de survenir car la grande majorité des cancers colorectaux vient des polypes. La coloscopie est réalisée tous les 5 ans.

 

JPEG - 2 Mo presentation-63c8a  

 

Robert Vaillant, conseiller municipal délégué à la santé, a présenté la soirée en compagnie des partenaires. Des stands d’information ont aussi été tenus en ce mois de mars au centre hospitalier de Seclin.

Plutôt que de "faire l’autruche", mieux vaut donc effectuer le test simple de dépistage. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un cancer colorectal découvert de façon précoce se guérit dans 9 cas sur 10.

cancer_colorectal-7ed70