Article Un Fusil à la main

Par D.D. (Clp) | Publié le 14/11/2017 la Voix du Nord

Ennevelin

 

Le directeur de l’école médaillé pour son travail de mémoire

En prélude des cérémonies du 11 Novembre, la commune avait organisé une représentation théâtrale de circonstance pour les écoliers et les anciens. Une surprise attendait le directeur de l’école…

 

La compagnie La Belle Histoire (qui occupe le Petit théâtre de Templeuve) a joué, vendredi, Un fusil à la main, pièce du fondateur de la troupe, Stéphane Van de Rosieren, mettant en scène deux soldats, Hans, l’Allemand et Jean, le Français, pendant la guerre 14-18. La vie au front, mais aussi à l’arrière, vécue par les soldats et leurs familles, est exprimée sans concessions, sur fond de pacifisme et d’humanisme. Avant que Hans et Jean ne se retrouvent face à face… laissant à chacun imaginer la suite. Les acteurs sont venus s’asseoir à la fin du spectacle, face aux anciens du village et aux élèves de CE2, CM1 et CM2, qui ne se sont pas fait prier pour poser leurs nombreuses questions.

 

Une surprise attendait ensuite le directeur de l’école, Georges Fleury, également professeur en CM2, qui a reçu des mains de Pierre Chrétien, garde d’honneur de Notre-Dame de Lorette, la médaille commémorative de l’Artois 1914-18, pour son travail sur le devoir de mémoire réalisé depuis 12 ans avec l’UNC (Union Nationale des anciens Combattants), «  C’est mon travail d’enseignant, un travail de mémoire  », a-t-il simplement répondu. Ses élèves ont rendu une composition sur le sujet de l’année : « le travail des femmes et des enfants en 1917 », les meilleures ont été récompensées lors de la cérémonie officielle de samedi. La pièce a été rejouée le soir, devant plus de 150 personnes qui ont tenu à saluer la compagnie, par une belle standing ovation.

 

 

 

IMG_5406